Skip Ribbon Commands
Skip to main content

Actualité

Luxembourg

Les défis du marché résidentiel à Luxembourg


Luxembourg, le 19 janvier 2016 - Selon une récente étude de l'Observatoire de l'Habitat, les besoins en logements neufs sont estimés à 6.500 unités par an d'ici 2030.

La principale raison est l'accroissement de la population ainsi que son vieillissement, les personnes plus âgées ayant besoin de logements plus petits mais plus efficaces et à proximité de commerces et nœuds de communication.

Sachant que selon le Statec la production annuelle moyenne de logements n'est que de 1.485 unités, la demande présente et future est loin d'être satisfaite. C'est dire si le potentiel de cette classe d'actif est élevé.

La difficulté est de trouver des terrains disponibles utilisables pour du résidentiel. Toujours selon l'Observatoire de l'Habitat il y a actuellement 2.719 ha de potentiel foncier, dont la propriété est morcelée entre propriétaires privés pour la grande majorité (76%), le solde étant détenu par des entreprises et des administrations publiques, notamment communales.

Il ne sera donc pas simple d'augmenter l'offre, ce qui a pour conséquence de pousser les prix à la hausse. L'Observatoire de l'Habitat estime la croissance annuelle du prix des appartements à 4,4% (période 2005- Q2 2015) et à 3,9% pour les maisons.

L'équipe résidentielle de JLL constate que l'engouement des particuliers pour les objets résidentiels ne se tarit pas. Pour preuve, l'attrait autour du projet « phare » du moment composé de 2 résidences hauts de gamme à Strassen, baptisé « NINA & SASHA ». Implanté sur la commune de Strassen, cet espace de vie sera idéalement situé à l'angle de la route d'Arlon et de la rue Anne Beffort.

Le projet « NINA & SASHA », certifié AAA, composé de deux résidences totalisant 52 appartements, propose un large éventail de choix allant du studio au penthouse 4 chambres,  et offrira un confort optimal aux futurs habitants, tant par ses 72 emplacements parkings, que par ses nombreuses terrasses, balcons, et ses jardins privatifs. Sa livraison est prévue pour 2018.

«Depuis le lancement de la commercialisation mi-octobre 2015  un total de 21 ventes d' appartements a été atteint, soit déjà quasi 50 % du projet» commente Angélique Sabron, Responsable de l'agence résidentielle au sein de JLL.

« Le succès de NINA&SASHA est  révélateur de la tendance actuelle qui pousse les acquéreurs à essayer de trouver un bien  regroupant les facteurs suivants : la localisation, l'accessibilité, la qualité, du parking et une classe énergétique performante. Si à cela vous ajoutez la proximité des commerces et des écoles, vous êtes assurés de rencontrer un succès commercial. Ces critères concernant tout autant les acquéreurs occupants, que les investisseurs. Il faut également ajouter que les taux bancaires actuellement pratiqués sont en réelle faveur des potentiels acquéreurs. Toutes ces raisons expliquent la vigueur du marché immobilier résidentiel au Luxembourg ». ​