Skip Ribbon Commands
Skip to main content

Actualité

Luxembourg

Une excellente année qui ouvre de belles perspectives d’avenir pour le marché de l’immobilier retail


​​Luxembourg, 19 janvier 2015 –  En ce début d'année 2016, JLL, un des leaders internationaux en immobilier d'entreprise, présente les chiffres-clé du marché de l'immobilier retail en 2015 et esquisse les perspectives d'avenir.

Focus sur l'année 2015

En 2015, JLL a constaté une augmentation de 13% du volume des transactions immobilières relatives aux surfaces commerciales au Luxembourg par rapport à 2014. En effet, la prise en occupation en 2015 s'élève à 24.250 m², contre 21.400 m² en 2014, et s'approche de sa moyenne sur 5 ans qui s'élève à 25.150 m². Cette belle performance est due à quelques grandes transactions, notamment Cactus qui a signé pour 3.500 m² à Marnach et Tesla Motors qui entre sur le marché luxembourgeois en louant 2.700 m² sur la route de Thionville, à Luxembourg. D'autres enseignes internationales ont choisi de s'établir au Grand-Duché en 2015, telles que Hallhuber qui a loué 240 m² à la Grand-Rue, le bijoutier français Poiray qui s'est installé Grand-Rue 83, et Christian Louboutin qui loue 143 m² Rue Philippe II.

​Une analyse plus détaillée de la prise en occupation démontre que les trois segments du marché immobilier ont évolué différemment en 2015.  JLL a enregistré une hausse du nombre de transactions dans les shopping centres et le retail warehousing, alors qu'il y a eu proportionnellement moins de transactions dans les rues commerçantes, surtout en dehors des axes principaux. Le nombre de transactions dans les high streets totalisent 27 transactions en 2015, contre 45 l'année précédente. Le volume est en baisse également, avec 6.100 m² loués en 2015, contre une moyenne sur 5 ans de 9.350 m². La baisse est constatée surtout dans les villes régionales, alors que le marché se maintient dans le centre-ville de la capitale, où la Grand-Rue, la rue Philippe II et l'avenue de la Gare continuent à attirer les enseignes. La Grand-Rue reste la high street principale du Luxembourg et attire 50% du volume transactionnel total des high streets de la capitale.

La prise en occupation dans les shopping centres s'élève à 4.400 m², soit 40% au-dessus du volume enregistré en 2014 dans ce segment. Malgré l'absence de livraison de nouveaux shopping centres en 2015, le volume transactionnel atteint un bon niveau et atteint le volume pris en occupation le plus élevé sur les trois dernières années. La plus grande transaction dans ce segment était la location de 790 m² par Plum'art dans le Massen Shopping Center.

Le retail warehousing a enregistré sa meilleure performance des cinq dernières années, avec 13.800 m² loués en 19 transactions, contre une moyenne sur 5 ans de 9.400 m² en 12 transactions. Pas moins de sept transactions ont été enregistrées à Marnach, au centre commercial, dont Cactus qui remplace Carrefour Market sur un total de 3.500 m². Aldi a récemment signé un bail pour 1.600 m² au parc d'activités à Capellen. A Foetz, Orchestra a loué 1.250 m² et à Mersch, Action a loué 1.115 m² au Listo Center. De plus, Adler (4.100 m²) a négocié un nouveau bail pour poursuivre son activité sur le site EKZ à Strassen.

Les loyers « prime », soit les meilleurs loyers pouvant être obtenus dans le marché, ont augmenté en 2015 : dans les High Streets, le loyer «prime» est celui qui s'applique à la Grand-Rue et il a augmenté à € 130/m²/mois. Dans les meilleurs shopping centers il s'élève à € 110/m²/mois, et enfin pour le retail warehousing les loyers les plus élevés varient de € 18 à 20/m²/mois.

Les projets en cours et planifiés offrent de belles perspectives d'avenir pour le marché

Aucun grand projet retail n'a été livré en 2015, mais pour 2016 près de 15.000 m² devraient être livrés, essentiellement dans les high streets, entre autres le projet mixte Am Duerf de M. Kontz à Dudelange (4.000 m²), une phase du projet mixte ATA à Capellen, et le redéveloppement des Galeries Kons face à la Gare de Luxembourg.

A plus long terme, de grands projets retail ouvriront et donneront un nouvel élan au marché immobilier retail de Luxembourg. Citons, le Royal-Hamilius qui est en cours de construction dans le centre-ville (21.000 m²), le shopping centre de la Cloche d'Or (37.500 m²), l'extension du City Concorde (5.000 m²). Près des frontières, Ikogest planifie de nouveaux noyaux commerciaux à Differdange et à Schengen pour un total de 24.000 m².